Archives par mot-clé : lettres de guerre

1914

On n’échappe pas aux commémorations. Sur le site, le déroulé chronologique commencé à la fin du XVIIIsiècle a actuellement atteint l’année 1875 ; pour faire écho à cette actualité, nous avons décidé en 2014 de faire un saut et d’aborder les lettres écrites pendant la guerre de 1914-1918. Le temps est venu de présenter cette nouvelle partie du corpus des lettres familiales qui sera progressivement mise sur le site1 et d’en situer les protagonistes.

 La famille Duméril-Froissart en 1914

André Marie Constant Duméril (1774-1860) est le premier personnage autour duquel s’ordonne la correspondance déjà sur le site. « Élève de la patrie » en 1795, il obtient une bourse pour étudier à Paris où il devient médecin naturaliste. Il exerce des fonctions d’enseignement et de recherche à l’École de médecine et au Muséum d’histoire naturelle.
Le deuxième personnage est introduit par sa petite-fille tôt disparue, Caroline Duméril (1836-1862) : c’est Charles Mertzdorff (1818-1883), industriel du blanchiment des tissus à Vieux-Thann (Alsace) qu’elle épouse en 1858. Le couple a deux filles, Marie (1859-1936) et Émilie (1861-1933).

En 1875, dans les lettres lisibles sur le site, Émilie Mertzdorff est une jeune fille encore très enfantine par ses occupations : les études, les jeux, les amies, la famille proche, la pratique religieuse, le piano. Nous la retrouvons en 1914, mariée à un militaire, Léon Damas Froissart (1852-1923), officier d’artillerie et propriétaire terrien dans le Pas-de-Calais. Léon Damas Froissart et Émilie Mertzdorff ont six enfants, nés entre 1884 et 1895. Leurs quatre fils et leurs deux gendres sont mobilisés pendant la guerre, et aucun n’est tué.

Les lettres écrites pendant la guerre

  • Un corpus cohérent

Les lettres conservées sont celles écrites par Émilie Mertzdorff-Foissart et, dans une moindre mesure, par son époux, à leur plus jeune fils Louis Froissart – soit 200 lettres environ.

Un second paquet de plus de 150 lettres émane de Guy de Place (1874-1928), époux d’Hélène Duméril (arrière-petite-fille du savant André Marie Constant Duméril), directeur de l’usine de Charles Mertzdorff (†) en Alsace (allemande depuis 1871). L’usine est en partie détruite par des bombardements, mais l’industriel mobilisé assure à distance la gestion des biens et des personnes par l’intermédiaire de son chargé d’affaires, M. Meng.

  • Des lettres originales

Ces deux ensembles de lettres écrites pendant la guerre offrent chacun une version originale des événements et chacun a un intérêt particulier.

La commémoration de la Première Guerre mondiale se manifeste par l’exhumation et la publication de quantité de témoignages et de lettres de soldats ; les lettres des parents à leurs fils mobilisés ne sont pas rares. Ici, cas particulier, le père est lui-même un militaire qui aspire à reprendre du service (il a 62 ans en 1914) et n’hésite pas à ressortir son uniforme et contacter ses relations dans l’armée pour orienter ses fils vers l’artillerie. Par ailleurs, les lettres de la guerre s’inscrivent dans un continuum qui commence et se termine dans les années de paix. On pourra lire les modifications qui affectent les relations entre les correspondants habituels et les transformations éventuelles des modes d’expression.

Moins fréquentes sont les lettres publiées qui détaillent la marche d’une entreprise, sa survie plutôt, au milieu des destructions. Ces missives, qui vont du courrier d’affaires aux lettres amicales, sont conservées dans les archives familiales, comme les autres lettres. À ce titre, malgré leur caractère particulier, elles trouveront place sur le site.

Entamer une nouvelle tranche chronologique, même si se retrouvent des personnages déjà rencontrés quarante ans plus tôt, opère une ouverture vers d’autres milieux sociaux.

  1. Fin 2016 toutes les lettres écrites pendant la guerre (plus de 450) sont publiées. []
7xn1>
    span class="aag-lenk"">2uerre-1914-1918./a>2ettres de luerre-/a> /fortnr tirle div id="cecond ry-> Mtaod= et contanu /h1> role="sommle ent ry-> h1 class="sidtet"-itle=">PRESENTATION DU CARNET/h1> *br /> LC boogiest luvertuen 1arcg d sete p«a href="http://porrespondancefamiliale.ehess.fr"/">Sédrive vu mXIXsup>e/sup>ssetcle . Ue oorrespondanceffamiliales/a><»
    LSn uuttest ldublae: 0artige- les puentions du’en mranvilld’udition L*br /> L*br /> L* b b b/p> hoom role="search" method="get" class="search-form" action="http://puc.hypotheses.org/">
<<sden a sdenid="fategoryer"2">alass="eidtet"widtet"_ategoryer"> < li class="pateitem-cateitem-21197385>La href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-la-vie-au-xixe-siecle/" >1- Lnmvl vu mXIX sotcle /b><alass="'himlre n'<< li class="pateitem-cateitem-266374 ">a href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-la-vie-au-xixe-siecle/labvie-auotidienne-au-xixe-siecle/" >Lnmvl vuotidienne-/b>< < li class="pateitem-cateitem-266326,">a href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-la-vie-au-xixe-siecle/las-evenements/" >Ln pvénements /b>< < li class="pateitem-cateitem-26637 5>La href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-la-vie-au-xixe-siecle/las-eersonnage " />Ln personnage "/b>< < li class="pateitem-cateitem-2119636"> a href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-pendant-la-guerre-1914-1918" r2 -#86211;Pendant la guerre 1914-1918,3-#86211;PL#0389;postoiaise /b><alass="'himlre n'<< li class="pateitem-cateitem-22746>La href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-pepistolaire/textes/ />L#0389;postoiaise :Écrite,/b><L#0389;postoiaise :marest/b>< < li class="pateitem-cateitem-2119784" >a href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-questions-dedition" r>4-#86211;PQentions dd#0389;pition//b>< < li class="pateitem-cateitem-2260"69,">a href="http://puc.hypotheses.org/1ategory/1-qntermedes/ />5-#86211;PIter mèem,/b><6-#86211;PBolens-rou class=s /b>< < sden a sdenid="feta"-" class="pidtet"widtet"_eta"> se class="sidtet"-itle=">META/h1> < <<
  • Cnne xnne/b>
  • <<<
  • lux"SS /b>br >die mr irle /b>
  • <<<
  • SS /b>br >die mommenctise /b>
  • <<<
  • 1Ste pemrordPress FR"/b>
  • << <<<sden /div> xn1> #rimary-nsdenardwesphr/div> xn1> #econd ry---> < hootnr ud="polorphn" hlass="eite dortnr rele="bp://corinfo> < < siv class="eite dinfo> aspan> U clrnet"pemrecherche roproéspar l
    <- Qa href="http://pww.openedition.org/o21736 totle="PC blrnet"pens le Pateaogie ru'Hpothes r"> C blrnet"pens le Pateaogie ru'Hpothes r"/b>
    Fux"<- Qa href="http://puc.hypotheses.org/1reeits">Crédits
    <- QISSN: 2425-3340br / < xn1> Piwikd-> script type='text/javascript" r M$M$_aqu.us h(['eatTanckerrl", fu+'pk.np"']; r M$M$_aqu.us h(['eatSte Id, f'4']; r M$M$al ud=ocument), g=dcreateElement("scropt ', ds=dcetElementsByTagName("scropt ',0]. r M$M$gtype="text/javascript' ; g.ayntc=ruce; g.efer=cruce; g.rc=au+'pk.js'; s.artnt Nd= .ne rtuB frme(g,s; r M$}));l r aspropt xn1> Ed pPiwikdode;d-> M$ v script type='text/javascript" src="https://fealirlorigin.hpenedition.org/opmnbarre/cs/jle oos?vatet=014 -12-0"> aspropt script type='text/javascript" src="https://fealirlorigin.hpenedition.org/os/jquery/js on-fotetstmin.js?> aspropt script type='text/javascript" laiv